le revêtement mural dans sa quintessence
12/08/2020 • COVID-19 infos • Nous continuons à accepter et expédier toutes les commandes et demandes d'échantillons • Arte reste à votre disposition
le revêtement mural dans sa quintessence
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 

Le Corbusier

 
Collection Le Corbusier Dessin
 

Calculez ici le nombre de rouleaux/mètres qu'il vous faut du dessin . Ce calculateur tient compte du raccord et de la perte à la découpe. Attention, il s’agit d’un calcul indicatif qui n’est pas précis.


Murs

La hauteur ne peut pas dépasser la longueur du rouleaux  
Superficie: 0 m2
Ajouter un mur

Résultat (indicatif)

Superficie:  m2
Nombre de rouleaux: 0
Nombre de mètres linéaires/yards: 0 
Toutes les références
Choisissez une référence svp
 

Dessins

 
 
 

Cette collection fait partie de Le Corbusier Wallcoverings. Regardez aussi les autres collections de cette marque.

 

Histoire

 
 
 
 
 

Nouvelle vie insufflée aux idées du Corbusier

En collaboration avec Les Couleurs Suisse AG, qui détient les droits internationaux sur les célèbres couleurs de Le Corbusier, Arte a développé une collection unique de papiers peints. C’est dans l’œuvre du maître, qu’Arte a puisé son inspiration. Grâce aux nouvelles techniques et aux nouveaux matériaux, Arte est parvenu à traduire les concepts progressifs de Le Corbusier dans des papiers peints uniques et sensationnels, au « look & feel » contemporain.

En matière d’idées, de techniques et de design innovants, le producteur de revêtements muraux Arte n’a pas son pareil. Le spécialiste crée en permanence la surprise sur le marché en introduisant des concepts très novateurs. Cette fois, les concepteurs ont puisé l’inspiration au début du XXe siècle... La nouvelle collection de revêtements muraux élégants et étonnants lancée aujourd’hui par Arte s’inspire de l’œuvre de Le Corbusier.

Charles-Édouard Jeanneret-Gris (1887-1965), mieux connu sous le pseudonyme Le Corbusier, était un architecte franco-suisse qui fut considéré comme l’un des fondateurs du modernisme. Il était très en avance sur son temps et concevait des bâtiments en fonction des occupants et de l’environnement. Le Corbusier était un créateur extrêmement polyvalent. En effet, outre ses chefs-d’œuvre architecturaux, il a conçu des meubles et des papiers peints impressionnants. Il est par ailleurs réputé pour sa palette de couleurs architecturales dénommée ‘Polychromie architecturale’. Depuis 1968, quelques années après sa mort, la Fondation Le Corbusier protège et gère, depuis Paris, l’héritage du célèbre architecte, designer et artiste. Les Couleurs Suisse AG a reçu de La Fondation Le Corbusier le mandat international et les droits exclusifs de veiller sur cette palette de couleurs ‘Polychromie architecturale’ et de la promouvoir. C’est donc en étroite collaboration avec ces deux organisations qu’Arte a conçu la nouvelle collection de papiers peints.

Le Corbusier a été l’initiateur enthousiaste de deux fameuses collections de papier peint: ‘Salubra I’ (1931) et ‘Salubra II’ (1959). Arte n’a nullement voulu proposer une copie de ces travaux. Le spécialiste du papier peint a plutôt tenté de se mettre dans la peau de cet architecte-concepteur-artiste et s’est interrogé: Si Le Corbusier était né cent ans plus tard, quels matériaux, designs et techniques aurait-il utilisés? En d’autres termes: cette collection a pour vocation de transposer les idées avant-gardistes de Le Corbusier dans notre époque, tant en termes de design que de matériaux et techniques.



Aussi, pour la création de la collection Le Corbusier, Arte ne s’est pas uniquement inspiré des papiers peints créés à l’époque par le grand maître... Elle s’est appuyée sur les différentes caractéristiques spécifiques de toute son œuvre. À des nombreux égards, Le Corbusier était en avance sur son temps. Toute son œuvre a donc constitué une source d’inspiration incroyable pour les nouveaux papiers peints innovants et contemporains développés par Arte.

La nouvelle collection Le Corbusier se compose de cinq conceptions exclusives à combiner avec des unis. Ces conceptions apporteront toutes, sans exception, une note ‘touch & feel’ originale et chaude aux intérieurs les plus divers. Le papiers peints Pavilion traduit l’amour de Le Corbusier pour l’art et les habitations primitifs. Ainsi, Arte a combiné la structure de la tente du Pavillon Philips lors de l’Expo de 58 à Bruxelles à des éléments organiques, imparfaits et chauds caractéristiques de l’art primitif. En misant sur des différences de brillance dans le papier, Arte est parvenu à créer un relief esthétique.

Le deuxième concept de la collection repose sur la façon dont Le Corbusier intégrait les fenêtres dans ses bâtiments. Il considérait ces dernières comme des perforations influençant l’aspect des bâtiments. C’est surtout le rythme suivant lequel Le Corbusier intégrait les fenêtres dans la façade – plus particulièrement l’ensemble des fenêtres de son Unité d’habitation à Marseille – qui a inspiré Arte pour son papier peint Unity. Les concepteurs ont introduit du relief dans ce papier en y pratiquant de micro-perforations avant de le colorer. Un brillant subtil donne au papier peint une dimension supplémentaire inattendue.

La troisième conception, baptisée Stone repose sur le béton armé. Arte a combiné cette constante de l’œuvre de Le Corbusier avec les motifs marbrés qu’il avait lui-même utilisés dans ses papiers peints. Des techniques spéciales et un mélange de textures et de matériaux ont permis au spécialiste des papiers peints de créer un papier peint tactile qui se situe visuellement entre la structure du béton et celle du marbre. En fonction de l’incidence de la lumière, le brillant change, modifiant l’apparence du papier peint.

Pour le quatrième élément de sa collection Le Corbusier, Arte s’est référé au motif moucheté utilisé par l’architecte dans sa collection de papiers peints pour le fabricant Salubra S.A. en 1931. Il avait alors trouvé l’inspiration dans le carton perforé, qu’il utilisait souvent pour ses dessins et collages. Le papier peint Dots d’Arte remet très fidèlement le concept de Le Corbusier au goût du jour. Pour cette création, des techniques d’impressions innovantes et une encre créant un relief qui apparaît et disparaît selon les conditions d’éclairage ont été utilisées. Ce papier est couvert de petits points d’encre colorée et brillante créant un joli contraste avec l’arrière-plan mat.

Le cinquième revêtement mural de la collection est également une interprétation de l’un des papiers peints créés par Le Corbusier. Cette fois, c’est la collection pour Salubra S.A. de 1959 qui a constitué l’élément central: de grandes surfaces blanches entourées d’une trame de petits carrés. Cette création faisait le lien avec sa vision de l’intégration des fenêtres dans les bâtiments. Arte l’a extrapolée et intégrée dans sa création. Squares présente cette même trame, entrecoupée de différents éléments placés dans des positions inattendues. Ici, c’est le ‘Brise Soleil’ de l’Assembly Building de Chandigarh qui a inspiré Arte. Le spécialiste ne propose cette fois pas un papier peint imprimé traditionnel mais bien une structure en relief créée dans la matière en la chauffant. Une création fascinante qui incite irrésistiblement à toucher la surface. Le jeu de reliefs clairs et sombres crée un véritable effet tridimensionnel captivant. Mais Squares présente un autre avantage. La combinaison des matériaux utilisés influence favorablement l’acoustique de l’espace doté de ce revêtement mural.

Pour conclure, la collection Le Corbusier comporte treize unis appelés Tints: ces papiers peints sont une sélection de la palette chaude et authentique ‘Polychromie architecturale’ du maître. Arte a reçu à ce niveau l’autorisation des Couleurs Suisse AG, qui gèrent les droits de licence de la ‘Polychromie architecturale’ de Le Corbusier à l’échelle internationale, et peut ainsi offrir authenticité et exclusivité à ses clients. En effet, après le décès de Le Corbusier, aucune autre autorisation n’a plus jamais été concédée en vue de l’utilisation des couleurs et idées de Le Corbusier pour la création de papiers peints. Voilà sans conteste une nouvelle preuve de la reconnaissance du savoir-faire d’Arte dans son domaine.

 
 

Projets